Une retraite bien courte pour Baptiste Amblard, la première recrue du HBGR

Peux-tu te présenter ?

Je joue au hand depuis l’âge de 8 ans, soit depuis 29 ans (je vous laisse faire le calcul !). Après avoir été formé en région parisienne dans le club de St-Ouen l’Aumône, j’ai eu une parenthèse normande à St Valéry en caux (76). Je suis arrivé à Bagnols sur Cèze en 2013 pour vivre la montée en N1 peu de temps après.

Pourquoi as tu fais le choix de reprendre du service ?

C’est avant tout un choix humain, les quelques échanges avec Dominique et Patrice, et la perspective de rejouer avec ce groupe que je connais bien ont eu raison de ma « retraite ». C’est également un challenge personnel de pouvoir reprendre à ce niveau après un arrêt de deux ans… L’âme de compétiteur n’est jamais très loin !

Quels sont tes objectifs personnels et collectifs pour cette année ?

Ils sont liés, je veux prendre du plaisir, apporter au collectif mon envie et porter les valeurs nécessaires à la vie de groupe, d’autant que je les sais partagées…

Comment vit ce nouveau groupe qui n’a pas été épargné par les départs ?

C’est un contexte inédit, avec une fin de saison tronquée et la suivante qui s’annonce indécise… Cette situation est propice au changement et donc aux départs, mais je suis persuadé que les joueurs qui restent l’ont fait par choix et sont donc prêts à tout donner. Il faudra travailler dur et l’état d’esprit affiché pendant la préparation est en ce sens…Un dernier mot pour les supporters ?C’est un réel plaisir de rejouer aux Eyrieux. Malgré l’impact du contexte sanitaire, je sais que vous répondrez présent et que l’on pourra compter sur votre soutien ! Avec ou sans masque, on vous entendra !!! A très vite !!!!

Laisser un commentaire