🚨🚨 RECRUTEMENT N1 🚨🚨

Le club termine donc sa phase de recrutement avec l’arrivée de Johan Boisedu, un joueur d’expérience afin de compléter l’effectif bagnolais.

– Peux-tu te présenter ?

« Johan Boisedu, joueur de hand professionnel depuis bientôt 22 ans, arrière gauche, demi-centre, arrière droit, joueur polyvalent. J’ai quitté mon île de la Réunion en 1999 pour l’Allemagne, en intégrant un club de Bundesliga TSV Bayer Dormagen. Durant la saison 2000-01, j’ai été prêté au club français UMS Pontault-Combault. À partir de 2001, j’ai joué pour l’US Créteil HB, avec lequel j’ai été vice-champion de la LNH en 2002 et vainqueur de la Coupe de la Ligue en 2003. Sur le plan international, j’ai participé à la Coupe EHF 2001/02, la Coupe Challenge EHF 2002/03, la Coupe des vainqueurs de coupe UEFA en 2003/04 et la partie EHF Champions League 2004/05. Par la suite, j’ai joué à Tremblay-en-France Handball, SMV (Vernon), Saint-Raphaël Var Handball et à partir de Décembre 2009 à l’ US Dunkerque, club avec lequel j’ai disputé la Coupe EHF en 2009/10. En 2010, je suis revenu en Bundesliga au sein de HBW Balingen-Weilstetten. Après une saison, j’ai déménagé à Dubaï à Al Wasl puis en 2013 au Qatar à Al Jaish. Après une pige en Espagne, j’ai rejoint le club français de première division US Ivry HB en janvier 2019. Après cette saison, j’ai quitté Ivry pour la deuxième division au sein du club Dijon Métropole. Depuis peu, je suis aussi membre de l’équipe nationale française de beach handball. »

– Pourquoi as-tu fait le choix de rejoindre le HBGR ?

« On va dire que c’est un concours de circonstances et une opportunité à la fois. Cela faisait quelques temps que nous étions en discussion avec le président Patrice Attard, qui connaît mon profil, ma façon de faire, mon historique de ces dernières années ainsi que le fait que je me satisfais de courtes missions et que j’ai des choix un peu atypiques contrairement à d’autres joueurs du milieu. Patrice m’a exposé́ le projet du club, ses envies et ses projets pour l’avenir, que j’ai trouvés intéressants. J’ai fait le choix de venir à Bagnols afin d’aider le club à remplir ses objectifs, apporter mon expérience, mon vécu pour éventuellement essayer de lui faire passer un cap sur une certaine période. »

– Quels sont tes objectifs personnels et collectifs ?

« Mes objectifs, comme je le disais au préalable, sont d’essayer d’apporter le maximum à l’équipe avec ma petite expérience de jeune joueur (22 ans de carrière pro). Essayer sportivement de réaliser une bonne première partie de saison déjà et puis profiter de cette aventure humaine, qui peut être très intéressante ! L’aventure humaine est la chose qui m’a le plus séduit lorsque j’ai fait mes choix, plus que le côté « bling-bling » du sport de haut niveau. Cela a pour moi une vraie importance de pouvoir transmettre quelque chose et j’aime ça. Essayer d’apporter cette expérience que je peux avoir et cette vision de ce sport que j’ai cultivée depuis plus de 22 ans. Donc ce sera de faire le mieux possible avec l’équipe. »

– Comment se passe ton intégration dans l’équipe ?

« On a vraiment été bien accueilli, que ce soit par les joueurs ou par l’environnement du club de cette petite bourgade qu’est Bagnols-Sur-Cèze. Jordan et moi avons déjà l’impression d’être là depuis un moment et de connaître tout le monde. Honnêtement, on se sent bien, on se sent tranquille dans une petite ville paisible où il y a tout ce qu’il faut. On a intégré un groupe sain, qui aime passer du temps ensemble en profitant de tous les instants. C’est déjà quelque chose de super positif dans un groupe qui est à la recherche de la performance ! »

– Premier match ce week-end contre La Crau, après 6 mois sans compétition et une période compliquée due au confinement, comment abordes-tu le match ?

« Ça va être un match très intéressant dans la mesure où tout le monde va être content de retrouver le terrain 40×20 après une période aussi compliquée. Maintenant, ça va être aussi un match un peu compliqué à gérer émotionnellement et physiquement pour les deux équipes. Sur un plan personnel, je l’aborde sereinement. En plus, j’ai vu un petit peu le collectif et les qualités de celui-ci. On a un groupe de qualité dans lequel il y a de quoi travailler, de quoi espérer une saison intéressante. En revanche, on n’a pas eu beaucoup de temps pour travailler, pour tout un tas de raisons différentes. Il y a donc des choses à faire mais le plus important c’est que ça va être génial de retrouver le 40×20 sur un match officiel avec le public et les fans. »

– Un petit mot pour les supporters ?

« Impatient de croiser tout le monde, impatient de jouer un match à la maison avec toute la féria qu’on m’a vendue et cette salle qui pouvait être en pleine ébullition pour un match. D’autant plus avec un premier match depuis ces 6 derniers mois. Impatient d’être sur le terrain avec mon numéro 41 et de jouer sous les couleurs de Bagnols. Impatient de croiser les supporters et de pouvoir vivre des moments forts ensemble. »

Laisser un commentaire